top of page
  • Jean-Luc Depraz

Economie circulaire, le recyclage des panneaux solaires

En suisse qu'en est-il de panneaux solaires en fin d'utilisation, pour atteindre une plus grande durabilité environnementale.

Comment rendre le cycle de vie des panneaux solaires plus vert?

La mise au rebut et le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques (PV) revêtent une importance capitale pour une croissance réussie de la durabilité environnementale. Toutes les opérations associées pour atteindre ces objectifs sont actuellement entreprises par divers organismes.


Source : de la vidéo RTS et Mega Wath


Deux méthodes: thermique et mécanique

Jusqu’à présent, deux méthodes différentes, thermique et mécanique , sont utilisées pour garantir la procédure correcte de récupération et de réintroduction dans le cycle de production de tous les matériaux utilisés pour la fabrication de panneaux solaires. L’application du premier ou du second dépend de la présence de silicium dans les modules de panneaux solaires.

Si le silicium est absent, le panneau entier sera démonté thermiquement au moyen de bains chimiques. Le processus mécanique séparera chaque partie (le cadre en aluminium; le verre qui recouvre le module; le silicium et les métaux, tels que l’argent, qui composent les cellules solaires; le cuivre des connexions électriques entre les cellules) en deux phases . Premièrement, une machine spécifique, qui prend environ dix secondes, est utilisée pour détacher le module du verre supérieur. Ensuite, le verre est broyé et revendu. À ce stade, les cellules solaires doivent être décollées du matériau plastique qui les protège. Par conséquent, le cuivre, la poudre de silicium et les matières plastiques sont ce qu’il reste à la fin du processus.


Efficacité des méthodes

Les approches de recyclage thermique et mécanique se caractérisent généralement par une efficacité allant jusqu’à 98%. Cela signifie que 19,6 kg de matériaux peuvent être extraits d’un module PV de 20 kg et peuvent être utilisés pour soutenir la production de nouveaux modules PV ou d’autres productions. La poudre de silicium est utile dans les fonderies de fonte, mais elle ne peut pas être réutilisée pour la construction de nouvelles cellules photovoltaïques, car elle contient encore un certain pourcentage de verre. De plus, une recherche est en cours pour élaborer un procédé permettant d’extraire l’argent de la poudre de silicium elle-même. Le métal, sous forme de pâte, recouvre les cellules à plus de 4%. Cependant, le processus d’extraction sera utile pour couvrir les coûts considérables liés à la collecte des modules épuisés.

Enfin, le plastique récupéré est recyclé pour la fabrication de conteneurs et de récipients. En ce qui concerne les investissements nécessaires au développement de technologies uniques, à la construction et à l’exploitation des installations, les entreprises européennes ont dépensé environ un demi-million d’euros, mais elles prévoient d’amortir les dépenses dans environ quatre ans. Ils ont permis de traiter environ une tonne de modules complets par heure, soit un peu plus de 50 modules. Pour un seul module, la consommation électrique est d’environ un demi-kilowattheure, une quantité d’énergie extrêmement limitée. Néanmoins, les problèmes liés au recyclage des modules sont différents. Chaque système nécessite une évaluation spécifique pour établir une gamme de coûts cohérents, mais en conclusion, il vaut toujours la peine d’investir dans le photovoltaïque en raison des avantages bien connus qu’ils impliquent.


sources : https://www.panneau-solaire-suisse.ch/2019/03/22/elimination-et-recyclage-des-panneaux-solaires-photovoltaiques/





14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La diminution des ventes de voitures peut avoir un impact positif sur le climat en réduisant les émissions de gaz à effet de serre liées à l'utilisation de véhicules à essence ou diesel. Cependant, il

bottom of page